Le territoire iranien propose une multitude d’attractions qui ravira les voyageurs en quête de dépaysement et de découvertes. En plus des patrimoines historiques et culturels hors du commun qui font la renommée de ce pays, les paysages pittoresques et les richesses naturelles font aussi son charme.

Lors d’un circuit en Iran, l’île de Qeshm mérite le détour. Celle-ci est la plus grande île iranienne et du golfe Persique. Elle est célèbre pour la diversité et la beauté de ses panoramas, et est réputée pour être un véritable paradis minéral.

En effet, sur les lieux, les globe-trotters auront l’opportunité d’explorer la plus grande grotte de sel sur la planète. Mis à part cela, ils apercevront un petit village de pêcheurs, des pics dentelés, une terre jaune brulée par le soleil, des criques désertes ainsi qu’une mer présentant un contraste de couleur entre le bleu, la turquoise, le bleu marine et le vert d’eau.

En outre, les touristes pourront faire un tour dans la mangrove de Hara. Ils y trouveront des arbres, dont l’espèce dominante est le Avicennia Marina. Ils rencontreront également des animaux, notamment des hérons, des flamants, des pélicans, des aigles, des tortues, des serpents aquatiques, etc.

Découvrir les joyaux naturels de la ville d’Ourmia

Voyager en Iran est une grande occasion pour faire des découvertes exceptionnelles. Le temps d’un séjour sur ce territoire, la ville d’Ourmia est immanquable. Elle est une destination qui renferme des merveilles naturelles à couper le souffle. Parmi ses attraits touristiques majeurs, on compte le lac d’Ourmia. Une étendue d’eau qui se localise dans un parc national du même nom.

À titre d’information, celle-ci est un énorme lac salé de teinte rouge vif. Cette couleur est causée par un taux de sel élevé. Il est à noter que dans un milieu très salé et lumineux, les algues microscopiques vertes appelées Dunaliella salina se protègent et produisent des pigments rouges.

En outre, sur les lieux, les globe-trotters trouveront une centaine de petites îles rocheuses abritant des oiseaux migrateurs. Ils apercevront, par exemple, des flamants, des pélicans, des spatules, des ibis, des cigognes, des tadornes, des avocettes, des échasses et des goélands.

Visiter le village de Masouleh et explorer ses merveilles

Ayant une vie culturelle riche et exceptionnelle, le village de Masouleh est une adresse qui vaut le détour lors d’un voyage sur les terres iraniennes. Située au sud-ouest du pays, près de la mer Caspienne, cette localité présente un paysage surprenant constitué de montagnes, de forêts denses, de rivières ainsi que d’un complexe de bâtiment.

Le temps d’un circuit dans cette ville, les globe-trotters découvriront une architecture extraordinaire et unique. Ils verront, par exemple, des bâtiments construits à flanc de montagne, dont les cours et les toits servent d’espaces piétons. Par ailleurs, les touristes y trouveront de nombreux sanctuaires. Entre autres:

  • le sanctuaire Awn Ibn Mohamed-Ali,
  • la mosquée Jameh,
  • la mosquée de Saheb az Zaman.
Iran, une destination à mille merveilles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *