Après quatre ans, une nouvelle éclipse lunaire a été observée en Europe dans la nuit du 27 au 28 septembre. Un phénomène plutôt rare et fascinant que nous décryptons pour vous !

Une éclipse lunaire totale, c’est quoi ?

En tournant autour de la Terre, à intervalles réguliers de quelques années, l’orbite de la Lune passe dans l’ombre de notre planète. Ce passage est progressif, commençant par une zone de pénombre avant d’arriver à la zone d’ombre totale. Ainsi, au départ, la Lune est encore partiellement éclairée par le soleil, puis on passe à l’obscurité.

 

Mais pourquoi, sans aucun éclairage, la Lune nous apparaît-elle rougeâtre, et non noire ? La lumière du soleil étant en grande partie bloquée par l’ombre de la terre, seuls les rayons rouges parviennent à franchir la barrière de notre atmosphère et arrivent à la Lune.

 

L’éclipse du 28 septembre 2015

À 2h11 (heure de France métropolitaine et du reste de « l’Europe Centrale ») dans la matinée 28 septembre dernier, la Lune est entrée dans la pénombre, et a atteint l’ombre à 3h07. La période d’éclipse totale s’est étendue de 4h11 à 5h23, mais le disque lunaire en partie éclipsé est resté bien visible jusqu’à 6h27, heure à laquelle il est totalement sorti de l’ombre.

 

Les personnes qui sont sorties à ces heures-là ont donc eu tout le temps d’apercevoir, à l’œil nu, au télescope, ou avec des jumelles, une lune assombrie avec une belle couleur rouge brique.

 

Pour ceux qui ont raté l’éclipse du 28 septembre, ou qui ne se lassent tout simplement pas du spectacle, rendez-vous le 27 juillet 2018 pour le prochain. De plus, contrairement aux éclipses solaires, uniquement visibles depuis une petite partie de la Terre, dans le cas d’une éclipse lunaire, tous les terriens situés du « bon » côté du globe en profitent !

Une éclipse totale de Lune observée en Europe le 28 septembre
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *