Le Vietnam, celui que l’on surnomme le pays du dragon, ne cesse d’impressionner tous les passionnés du voyage. En effet, cette contrée nichée en Asie du Sud-est continue à attiser les curiosités de ceux et celles qui sont avides de découvertes. Quasiment tout ce qui se trouve au Vietnam invite à explorer davantage le pays qui rassemble un grand patrimoine naturel et historique, mais pas seulement ! Le Vietnam possède aussi des richesses culturelles d’exception. Celles-ci incluent les us et coutumes. À cela s’ajoute la religion qui est très importante au Vietnam. La preuve en est le grand nombre de sites sacrés et religieux. En voici d’ailleurs quelques-uns qui valent le déplacement lors de votre voyage au Vietnam.

Chua Huong, la pagode des parfums

À à peine une centaine de kilomètres au sud-ouest de Hanoï, Chua Huong est l’un des plus importants lieux religieux au Vietnam. Il s’agit d’un ensemble de temples et de pagodes bouddhistes au cœur d’une nature sauvage. Chua Huong est perché au sommet de la montagne du Parfum, ce qui lui vaut d’ailleurs son appellation « la pagode des parfums ».

Pour y accéder, il faut traverser la rivière Yen Vi à bord d’une barque à rames. Le long de cette promenade, vous serez émerveillé par des paysages variés. Au bout de 4 km environ, vous arriverez au pied de la montagne des parfums au sommet de laquelle il faut monter. Deux choix alors s’offrent à vous. Soit vous vous adonnez au trekking, sachant que le parcours totalise 4 km environ. Soit vous prenez le téléphérique, à savoir que celui-ci est payant.

Le mont sacré de Yen Tu

Le Vietnam, cette destination en Asie, est une importante concentration de sommets. Si certains ne sont que de simples atouts naturels du pays, d’autres sont bien plus que cela. Ce sont de véritables lieux sacrés dédiés à des pratiques religieuses. Parmi eux, le mont de Yen Tu se démarque. Il s’agit d’un haut lieu de pèlerinage bouddhiste, avec une grande affluence à partir du 10e jour du 1er mois lunaire ainsi que les trois mois qui suivent.

Culminant à plus de 1000 m d’altitude, le mont sacré de Yen Tu est un des plus hauts sommets du territoire vietnamien, notamment sa partie nord. Pour arriver au sommet, un téléphérique est mis à disposition. Toutefois, rien ne vaut la randonnée pour plus d’aventures. D’une distance de 30 km, le circuit vous dévoile une grande biodiversité.

Le temple de Cao Dai

Le temple de Cao Dai est le siège de la religion caodaïsme. Située à Tay Ninh qui signifie « terre sainte », il s’agit d’un ensemble d’une centaine d’édifices, dont l’architecture est une parfaite combinaison du style asiatique et du style européen. Le tout étant érigé sur une superficie de 40 km². Lors de la visite, l’émerveillement commence dès le portail d’entrée. En effet, celui-ci porte le plus grand symbole du caodaïsme. Par ailleurs, son décor est incomparable. Une fois à l’intérieur, une cour spacieuse vous accueille et vous invite à une promenade. Le long de cette balade, vous ne manquerez pas de voir des statues de bouddha. Vous croiserez aussi de beaux jardins qui vont vous conduire au Grand Temple. Celui-ci se distingue par ses deux pavillons et ses trois tours. Sachant

Voyage au Vietnam : 3 sites sacrés et religieux à visiter absolument

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *